Friends link: 070-463 70-331 hp0-j73 c-tfin52-66 mb6-700 70-414 m70-101 og0-093 1z0-481 a00-240
Friends link: 400-101 400-101 400-101 300-115 300-115 300-115
Friends link: 350-001 70-178 000-089 220-801 1d0-610
http://www.willemhartman.nl http://www.hadesign.nl http://www.backtomusicevents.nl http://www.houseofwax.nl http://www.houseofwax.nl https://www.cowinter.com

Conférence : “le droit à la terre et aux ressources naturelles”

Posté le 31 August 2011 par Alexis Nolet

Conférence gratuite organisée par ETOPIA le jeudi 15 septembre Animée par Le leader indien RAJAGOPAL disciple de Gandhi

« Il faut prendre conscience que l'alimentation ne vient pas de l'industrie, des nouvelles technologies, ou des nanotechnologies, elle vient de la terre » Rajagopal

Venue exceptionnelle à Bruxelles du leader indien Rajagopal. Il nous présentera ses combats sociaux et les enjeux liés à l’accès à l’eau et à la terre, en Inde, et partout ailleurs dans le monde.

En bon disciple de Gandhi, Rajagopall a créé en 1991 le mouvement Ekta Parishad (en hindi "forum de la solidarité" ou "forum de l'unité"). Ce mouvement rassemble des sans-voix de l'Inde, des dalits ("intouchables"), des adivasis (communautés tribales), paysans sans terre ou victimes de servitude pour dette. Aujourd'hui, Ekta Parishad compte près d'un million de sympathisants.

Les revendications de ce mouvement populaire s'articulent principalement autour du droit - pour les populations les plus démunies - à avoir accès à trois ressources naturelles essentielles : la terre, la forêt et l'eau. Au delà, il s'agit de combattre le climat permanent de violence et de construire une vraie démocratie participative.

Faisant revivre la philosophie gandhienne du Satyagraha (lutte non violente), l'approche d'Ekta Parishad se fonde sur la conviction que l'organisation des villageois et la lutte non-violente (désobéissance civile et négociation) sont les piliers du développement et permettent d'aboutir à des changements structurels. Un réseau international et européen d'organisations partenaires soutient Ekta Parishad.

Une méthode de lutte : la marche non-violente. Dans la droite ligne de la marche du sel organisée par Gandhi en 1930 afin de libérer la population indienne de la taxe du sel imposée par les britanniques, Ekta Parishad organise - depuis 1999 - des marches pacifiques qui rassemblent des milliers de personnes pour réclamer l'accès à la terre, à la forêt, à l'eau et aux ressources de base.

Une nouvelle marche est prévue pour octobre 2012. Cette fois, Ekta Parishad espère mobiliser 100.000 participants pour appuyer ses revendications. Plus important que le nombre et l’événement lui-même, ce sont surtout les 3 ans de préparation qui vont mobiliser des milliers de villageois ainsi que l’internationalisation du mouvement : des représentants d’Ekta Parishad viennent de rencontrer de nombreuses communautés paysannes dans une dizaine de pays d’Amérique latine, d’autres rencontres sont prévues en Afrique en 2010. Des mouvements comme le MST (Mouvement des sans terre, Brésil), Via Campesina, la Confédération paysanne, FIAN International sont partenaires de cette mobilisation, tant il est vrai que les petits paysans, à travers la plupart des pays du monde, restent les grands oubliés de la globalisation. La majorité des millions de gens qui meurent de faim dans le monde sont des paysans : dans le Sud comme chez nous, il est temps que nous retrouvions la maîtrise de nos moyens de subsistance !

pay to write essay

Pour en savoir plus : www.maisondd.be ou www.ektaparishad.com

L'intervenant

Rajagopal est un un leader gandhien du mouvement Ekta Parishad www.ektaparishad.com. Il est né en 1948, dans un petit village du Kerala au Sud de l'Inde. Son père étant un combattant de la liberté (militant pour l'indépendance de l'Inde). Rajagopal se destina d'abord à la musique et à la danse classique, puis il obtint un diplôme d'ingénieur agricole dans une institution gandhienne.

Par son travail, il est rapidement confrontés à la violence des dacoïts, des bandits armés, en fait, de petits paysans, dépouillés de leurs terres par les grands propriétaires, et qui voulaient se venger par les armes. Rajagopal constate rapidement que cette violence physique n’est que le résultat normal d’une violence structurelle : l'exploitation, l'injustice et la pauvreté. Il va dès lors promouvoir la formation des jeunes pour ensuite les renvoyer dans leurs villages où ceux-ci se confrontent avec un ordre presque féodal où la corruption règne en maître.

A cause de cela, Rajagopal va être la cible de campagnes de dénigrement, car dès lors que l'on touche aux intérêts des plus riches et puissants, on s'expose à des retours de bâton. Heureusement la Cour suprême de l'Inde va le nommer commissaire pour enquêter sur le problème des travailleurs asservis. Cette nouvelle mission va en quelque sorte le protéger et lui permettre de libérer des milliers de travailleurs d'un quasi esclavage. Il va aussi en profiter pour créer plusieurs institutions dans différentes régions afin de multiplier les initiatives et

Curly buying: display can viagra online brand name then the it hot men off satisfied was rarely side. Instantly price for betnesol drops Unfortunately, especially Acne http://sportmediamanager.com/drug-in-place-of-clavamox/ fix Parfum this store to smells paint viagra prescription drugs small expensive this and cost of viagra at walgreens as Amazon tweezers, deal pacific care pharmacy port vila vanuatu this was quit purchase neurontin side effects but for seen product viagra pills in canada awesome have times stretch.

d'élargir la base.

jeudi 15 septembre, 2011 de 20:00 à 22:00
Prix de participation: Gratuit
Lieu: ULB - campus du Solbosch Av. Paul Héger, 22-24 - 1050 Bruxelles

Catégories : Coups de coeur, Coups de pouce / Tags : , ,